Barrages Main

Une structure propice

L’office des voies navigables d’Aschaffenburg était à la recherche d’une solution économique pour le maintien et le renouvellement de cinq barrages sur le Main. KREBS+ KIEFER s’engagea en tant que part d’un consortium avec deux autres entreprises. L’ordre comprenait respectivement une étude du sol et du béton, le calcul de vérification des ouvrages existants d’après la notice BAW d’évaluation de la capacité portante des ouvrages hydrauliques massifs existants (TbW) et un concept d’assainissement avec différentes variantes.

L’entreprise responsable du génie hydraulique proposa d’unifier lors du remplacement les vannes jusqu’à ce jour différentes des barrages. Ceci conduisit à des modifications sur les ouvrages en massifs que KREBS+KIEFER dut prendre en compte lors des propositions de renforcement.

Prestations

  • Formation d’un concept et planification des prélèvements de matériaux
  • Établissement de la description des prestations (VOB/A) concernant le prélèvement de matériaux
  • Réalisation de contrôles visuels et rédaction d’un rapport de l’état
  • Suivi et contrôle du prélèvement de matériaux
  • Prestations de laboratoire pour l’évaluation des échantillons de matériaux
  • Analyse des échantillons de matériaux avec rédaction d’une expertise de matériau pour chaque installation
  • Vérification et évaluation des systèmes statiques selon l’état actuel des réglementations (EC3/DIN 19704)
  • Rédaction d’une expertise concernant l’état des ouvrages
  • Évaluation des analyses de matériau et des systèmes statiques
  • Recherche de procédures de remises en état
  • Évaluation du comportement des ouvrages et de la durée de vie restante
  • Considération de variantes, études de faisabilité de la remise en état/remplacement de vannes/nouvelle construction incluses
  • Concept global en considération du site, de la protection contre les inondations, du passage écologique, de la navigation fluviale, du fonctionnement des centrales et autres critères
  • Calcul de vérification de l’état de la construction massive (stabilité intérieure de la structure) selon TbW