Stade Olympique Berlin

Une synthèse alliant le moderne à l'ancien

Le toit du stade olympique de Berlin, alors vieux de 70 ans, représentait l’une des grandes tâches d'ingénierie lors de la modernisation harmonieuse du patrimoine. Le toit circulaire des tribunes de 68 mètres de large possède une couverture de membrures et vitrage transparent sur son bord intérieur. Sa charge est déportée sur 20 poteaux ramifiés, élancés, soutenus par 132 poutres en acier ancrés dans l'attique, au-dessus des piliers de pierre.

Pour la conception de la structure et la planification de ce toit de tribunes à la fois léger et baigné de lumière, KREBS+KIEFER et les architectes ont reçu le prix allemand de la construction métallique. Le Jury était tout particulièrement impressionné par la fonction de centre sportif qui en ressort clairement « sans toutefois faire de l’ombre à l'histoire ». KREBS+KIEFER a même supervisé l'assainissement de la construction en béton de la rangée supérieure classée monument historique – de l'analyse des dommages jusqu'à la planification des états de construction intermédiaire, la construction nouvelle de la rangée inférieure et celle des parkings souterrains – et ce pendant l'activité des jeux, tout comme la modernisation du stade olympique dans son intégralité.

Prestations

  • Etude de structures
  • Rehabilitation & Protection
Bild: Reicher-Seidel
Bild: Reicher-Seidel
Bild: Reicher-Seidel
Bild: Reicher-Seidel