Tunnel Kaiser-Wilhelm Cochem

La sécurité depuis la base

Le tunnel Kaiser-Wilhelm à deux voies mis en service en 1879 ne répondant plus aux normes de sécurité en vigueur, il a été décidé de procéder à sa réhabilitation et de construire un second tube de 4.242 mètres de long à l'aide d'un tunnelier. Après achèvement de l'ouvrage, chaque tunnel comporte une voie, les deux tubes étant reliés par des galeries transversales refermables.

KREBS+KIEFER a contrôlé les concepts de sécurité du travail et coordonné les travaux des différents preneurs d'ordres travaillant dans le tunnel à cet égard. Cette coordination de sécurité s'est avérée particulièrement exigeante lors de la déconstruction des matériaux contaminés et pour la construction du tunnel en lui-même. Des écroulements et des fuites de gaz se sont en effet produits, demandant une réactivité extrême. Il a ainsi par exemple été nécessaire d'ajouter des équipements sur le tunnelier.

En raison du recouvrement faible du tunnel avec de la roche fissurée, il a fallu intégrer une voûte-parapluie horizontale pour protéger les bâtiments existants de la ville de Cochem.

Prestations

  • Gestion de la sécurité